Mon employé.e ne reste pas, pourquoi?

26 juillet 2023

En 2020, la pandémie a frappé partout dans le monde. Personne ne pouvait sortir. Plusieurs secteurs ont dû fermer leurs portes et sont passés comme “non essentiels”. Cette situation difficile a été l’élément déclencheur de plusieurs personnes pour quitter leur emploi, quand elles n’étaient pas mises à pied.

Depuis, on constate que de plus en plus de personnes démissionnent, comparativement à avant où quelqu’un pouvait faire plus de 30 ans à un même emploi. En tant qu’employeur.e ou gestionnaire ou tout simplement employé.e, ta question est sûrement pourquoi?

Sérieusement, pourquoi? En fait, plusieurs raisons se sont émergées:

1. Le poids de leur travail

Plusieurs personnes avaient un travail qu’elles n’aimaient pas déjà et qui leur procurait plus de stress qu’autre chose, mais elles avaient honte de le quitter parce qu’elles avaient peur de ce que les autres allaient dire, de ne pas trouver mieux ailleurs, etc. Ce que la pandémie a permis de réaliser est que la vie est trop courte pour faire quelque chose qui les tue à petit feu. La pandémie a aussi créé un contexte qui fait que l’on a moins de stress à être sans emploi… au pire, il y aura toujours de la place dans les fast food par exemple.

2. Le silo dans l’équipe

Si la pandémie a créé de la flexibilité dans la popularité du télétravail, cela a aussi grandement contribué à l’isolement pour certaines personnes qui ne se sentent jamais connectées avec les autres parce qu’elles ne se sont jamais vues en présentiel ou ailleurs qu’au travers d’un écran. Elles se sentent donc moins attachées à l’équipe, et cela peut être un autre motif de changement d’emploi. 

3. Leur plein potentiel n’est pas utilisé

Il y a une catégorie qui s’en va parce qu’elle ne se sent pas à son plein potentiel. Les personnes de cette catégorie peuvent avoir la volonté d’avancer, d’apprendre, de faire plus, mais l’espace ne leur est pas offert pour explorer le reste. Elles se sentent réduites à faire peu alors qu’elles ont la capacité de faire plus. Elles font du surplace. Elles se sentent comme des exécutantes de tâches déléguées plutôt que comme investies d’une responsabilité avec la latitude d’exécution qui vient avec. Ne se trouvant pas dans un espace offrant cette opportunité, elles meurent aussi à petit feu et ne voient d’autres solutions que de démissionner. 

4. Le désir de nouveauté

Cette dernière catégorie est celle qui a peut-être fait ce qu’elle pouvait, est montée dans les échelons de là où elle est, etc. et sent qu’elle est rendue à explorer autres choses. Cela peut être un changement de carrière, la poursuite d’une passion, quelqu’un qui part son entreprise, etc. La pandémie a beaucoup réveillé le côté entrepreneurial dormant chez plusieurs personnes. Elles se sont rendu compte qu’elles remettent à plus tard quelque chose qui leur tenait à cœur alors que le plus tard en question n’était pas garanti. 

5. La rigidité du milieu

Cette catégorie est celle qui veut pouvoir s’investir dans leur travail, donner leur 100%, mais aussi avoir la possibilité de voyager, peut-être même de voyager en travaillant ou d’alterner le voyage et le travail, d’avoir un horaire flexible, etc. mais que les contraintes de l’entreprise ne le permettent pas. 

 

Qu’est ce qu’on fait donc avec le haut taux roulement de main d’œuvre?

 

  • Prendre le temps d’analyser le pourquoi de ce roulement et faire les changements qu’il faut

Si ce roulement est dû au problème 1, 2 ou 5, c’est quelque chose que ton équipe et toi pouvez changer. Dans certains cas, le 3 aussi. Par conséquent, mets en place ce qui est nécessaire pour que ton environnement de travail change et devienne accueillant pour toutes personnes qui s’y trouvent. Faites en sorte, en équipe, que personne ne ressente la solitude à cause de l’équipe en place. C’est pourquoi une bonne intégration est importante. Nous en parlons en détail dans notre guide sur l’intégration ici. Et si toutefois ces départs sont à cause du point numéro 3, qu’est-ce que tu peux faire pour aider ces personnes à avancer, en fonction de leurs compétences et leurs capacités à apprendre de nouvelles choses, etc. 

  • Célébrer les départs autant que les arrivées

Dans le cas du point 4 ou 5 dans certains cas, il n’y a rien qui puisse empêcher la personne de partir, c’est son choix. Il faut apprendre à célébrer le temps que cette personne a passé avec ton équipe et toi. Et il est important de célébrer les arrivées et aussi les départs. On ne célèbre pas les départs parce qu’on avait hâte que la personne parte, mais on les célèbre parce qu’on veut reconnaître et célébrer la valeur que cette personne a apportée/ajoutée à l’entreprise pendant le temps qu’elle a fait, et lui souhaiter bon succès pour ses projets futurs. Il faut donc s’assurer d’être une équipe de feu pour cette personne à son arrivée, mais aussi une équipe de feu à son départ, qui dit au revoir à une personne de feu parce qu’elle aura été imprégnée de ton équipe.

  • Créer un écosystème facilement réutilisable

Souvent on est en mode panique quand une personne part parce qu’on n’a pas mis en place l’écosystème qu’il faut. Chez Taago, on reçoit des stagiaires à chaque session depuis près de deux ans. Ces stagiaires-là restent quelques mois avant de continuer leur chemin vers de nouveaux horizons. Qu’est ce qu’on fait pour assurer une continuité? On met en place des documents pour les stagiaires dans lesquels se trouve tout ce dont ils ou elles auront besoin de manière technique pour leur stage, et ce document de stagiaire se construit au fur et à mesure avec les stagiaires. Les stages sont habituellement en marketing/réseaux sociaux, par conséquent, dans ce document appelé “Outils Marketing – stagiaire”, il y a des vidéos explicatives pour accéder au site de notre entreprise, les polices et couleurs utilisées avec leur code, etc…

Si durant son stage, le ou la stagiaire a appris quelque chose qu’il ou elle croit sera utile, il ou elle le met dans ce document, qui est disponible pour tous. Les documents aussi vont être classés de façon à ce que ce soit intuitif pour le ou la stagiaire. De plus, nous lui laissons la place pour faire un projet FUNKY pour son dernier jour de stage. Ce projet FUNKY est non seulement le fun à faire pour la personne, mais mine de rien, cela peut aussi inspirer des idées à l’entreprise pour son évolution et son développement. Ça peut devenir des projets “au frigo” comme on aime l’appeler.

Dans le cas de ton entreprise, tu peux t’inspirer de cela pour créer un système facilement réutilisable par les employés.es, dans lequel chaque personne partage ses connaissances. 

Et pour finir, lors du départ de la personne stagiaire, nous célébrons son départ dans le but de reconnaître la valeur ajoutée qu’elle a été pour notre entreprise tout en lui souhaitant du succès dans ses futurs stages et emplois.

Un haut taux de roulement n’est pas obligé d’être fatidique. Est-ce qu’il y a quelque chose que tu peux changer pour l’en empêcher? Sinon, que peux-tu mettre en place pour apprendre à célébrer ces départs autant que les arrivées tout en restant l’équipe de feu que tu es?

Et si ton équipe développe un système qui intègre rapidement les nouveaux à des comportements d’équipe de feu, et célèbre bien les départs autant que les arrivées, ne crois-tu pas que ceux qui restent seront épanouis et le feront  pour les bonnes raisons?

Et si on en discutait?

Un appel exploratoire de 30 minutes gratuit

Vous souhaitez développer le plein potentiel de votre équipe vers une gestion efficiente libre de contraintes? Laissez-nous vous accompagner!

  • Gain en performance

  • Meilleure gestion du temps

  • Motivation accrue

  • Amélioration de la retention

  • Autonomie de l'équipe

  • Meilleure gestion du risque

Prenez rendez-vous

Témoignages

Jetez un coup d’oeil à ce qu’on dit sur Taago

Jean, de par sa grande expérience et sa capacité à comprendre l’humain est un être exceptionnel. Que ce soit pour redresser une équipe, trouver des solutions à des problèmes organisationnels complexes, pour conseiller, enseigner, coacher, il a un coffre d’outils bien rempli! Ne prenant pas de gants blancs, il reste authentique et sait attaquer les défis de front. Il propose une approche directe pour responsabiliser les membres d’une équipe et les rendre imputables de leurs actions. J’ai énormément évolué et appris sur moi-même grâce à ses enseignements.

G Neveu, Directeur des technologies

Si vous cherchez un coach, Jean est la bonne personne ! J’ai eu la chance qu’il m’accompagne pendant 8 mois, et il m’a beaucoup aidé à mieux me connaitre autant professionnellement que personnellement, pour pouvoir ensuite aller plus loin. Il a cette capacité de poser les bonnes questions au bon moment, qui font de lui un excellent coach. Attention, si vous aimez rester dans vos pantoufles, gare à vous. Jean vous fera enfiler vos bottes de randonnée pour un trek dont vous vous souviendrez !

P-A Laine, Scrum master

Nous avons aimé votre dynamisme et votre énergie qui est motivante, votre capacité d’adaptation/ ouverture d’esprit, légèreté, adaptée à notre réalité. Votre capacité à nous amener plus loin et de nous sortir de notre zone de confort en fixant des objectifs TRÈS précis.

 

Nous maintenons nos techniques de travail en effectuant un 30 minutes TAAGO à chaque réunion d’équipe, chaque semaine.

 

Nous avons retravaillé notre tableau des chantiers et sous-chantiers afin de le mettre à notre main. Nous continuons la saveur du mois.

 

Ce que nous retenons principalement : Chaque petit pas compte et nous permet de voir que nous avançons.

 

De toute l’équipe du SSMO l’Élan

 Service d’aide à l’emploi pour les personnes vivant avec des limitations fonctionnelles

SSMO l'Élan

K Riel - Vice-président

J’ai fait appel aux services de Jean dans le but d’amener notre équipe de développement à modifier sa méthode travail pour adopter une philosophie agile. Rapidement il a su comprendre nos besoins et a réellement ciblé ses interventions pour atteindre nos critères de succès. Il sait adapter la recette en fonction de la réalité l’entreprise et des individus en place. Vous cherchez un formateur efficace qui a à cœur l’atteinte de vos objectifs? Jean est votre homme. Merci beaucoup!

S Labbé, Directeur principal des opérations

Jean a accompagné notre équipe dans une phase très importante de son développement à savoir la définition des mandats et des méthodes de travail. Malgré la complexité apparente causée par la singularité de chaque sous équipe, son approche personnalisée a permis d’outiller chaque groupe de façon à optimiser son travail et fluidifier les processus existant. L’accompagnement offert par Jean a permis de générer de véritables reflexes au sein de l’équipe en terme de priorisation et d’auto-organisation. Le gain de maturité de notre équipe est visible et nous sommes confiants quant à notre capacité de poursuivre cette progression de façon autonome après le départ de Jean.

B Monfort, gestionnaire de projets

Notre nouvelle équipe opérationnelle souffrait énormément du manque d’alignement entre chaque membre.  Ce dysfonctionnement provoque une surconsommation des ressources disponibles, en plus d’une forte concentration de frustration au sein de l’équipe.  L’équipe à participer à la démarche Taago et jouit maintenant d’un environnement de travail sain et productif.

J Gagnon - Grupo Bimbo Viau

« Quelle expérience enrichissante!

J’ai eu la chance de pouvoir échanger avec Cloé et tout de suite, elle a su me guider et me pister.  Une relation de confiance s’est mise en place pour pouvoir réellement échanger et aller plus loin dans mes besoins! Revenir à la base de nos concepts de gestion et faire confiance à son instinct! Des outils à mettre en place dès le lendemain! Merci! »

J’ai mis en application:

– Dans les discussions/négociations, dire les intentions : trouver une solution ensemble, gagnant/gagnant… et cela a ramené un ton plus neutre.

Je les mêmes partager dans une formation sur l’influence

– aussi de faire confiance à mon instinct! Ça m’a fait du bien!

Catherine Forget

Jean a travaillé chez nous dans deux mandats différents : Coach agile pour équipes de développement et coach comportemental pour mon service. Dans les deux mandats, son savoir-faire et son approche directe et orientée à la livraison de la valeur ont fait toute une différence. Jean a su s’adapter à notre réalité pour nous sortir de notre zone de confort et nous aider à nous questionner dans nos itérations quotidiennes. Si vous cherchez quelqu’un qui est capable de vous challenger et dire les vraies affaires, pour vous amener ailleurs, lui est la bonne personne.

R Barroso, chef de service

Des clients satisfaits

qui ont pris le virage Taago